Uncategorized

Shopping partie 2 – Le grand bazar

Shopping partie 2 – Le grand bazar

Istanbul, et avant Constantinople et Byzance, a toujours été un carrefour stratégique et commercial entre l’Europe et l’Asie.

Bien que les temps de la route de la soie soient révolus, on peut encore y retrouver les traces de cet héritage géographique et culturel. En se promenant dans les rues d’Istanbul, vous rencontrerez des marchands de tapis, d’épices et bijoutiers côtoyant les centres commerciaux ultra-modernes et les boutiques de luxes des plus grandes marques internationales.

Dans cet article nous nous focaliserons sur le Grand Bazar, en turc « kapalı çarşı » qui signifie littéralement marché couvert.

SONY DSC

IMG_0985

Le grand bazar à Istanbul est l’un des plus grands marchés couverts du monde avec 60 rues et 5000 boutiques, et attire entre 250.000 et 400.000 visiteurs par jour. Il est très connu pour ses bijoux, céramiques peintes à la main, les tapis, des magasins d’antiquités et le cuir. Vous trouverez également de nombreuses contrefaçons, et babioles diverses.

Entre le cuir, les tapis, les bijoux et les tissus, nous essayerons de vous donner les adresses qui vous seront les plus utiles, nous laisserons de côté les bibelots et les souvenirs tels que les cendriers ou petits bracelets…

Vous pouvez également consulter la partie 1 de notre article sur le shopping dans lequel vous trouverez les adresses des plus grands centres commerciaux d’Istanbul.

Les magasins de cuir

Le cuir en Turquie est très réputé et de très bonne qualité. C’est un produit ayant un grand héritage culturel dans les civilisations anatoliennes. Les hittites l’utilisaient déjà pour la confection de vêtements, d’objets de maison, et d’instruments de musique 2000 ans avant JC.

Beaucoup de producteurs de cuir turcs fournissent des marques internationales et gardent quelques pièces pour les vendre dans leurs boutiques au grand bazar.

Bien que certaines personnes soient tentées d’acheter des faux sacs ou de faux vêtements, nous vous recommandons de privilégier les pièces des fabricants sans marques ou avec leur propre marque. Vous pouvez dénicher de très beaux vêtements et de grande qualité.

Une adresse qui nous a plu: Koc Leather & Fur. Composé de trois boutiques, deux dans le grand bazar et une en dehors (juste à côté) vous y trouverez de belles vestes en cuir, en fourrure de vison ou de chinchilla et même des sacs en crocodile ou en python.

IMG_0981

Les tapis

TIEM-Seljuk-13th

Tapis datant du 13ème siècle retrouvé dans la mosquée du Sultan Aleaddin à Konya

Les tapis turc font partie des plus reconnus dans le monde pour leur beauté et pour leur complexité de confection. Les plus anciens tapis turcs étaient fabriqués dans la ville de Konya au 14ème siècle.

Les civilisations anatoliennes sur place fabriquaient déjà des tapis 7000 ans avant J-C. La plupart d’entre eux représentaient des formes géométriques identiques aux tapis contemporains. Konya est une des villes les plus grandes et la plus continuellement occupée en Asie mineure, ce qui explique que l’art de tisser les tapis a été transmis de civilisation en civilisation (des hittites aux grecs en passant par les turcs seljudiks jusqu’aux ottomans).En 1272, Marco Polo est le premier européen à mentionner dans ses écrits les tapis anatoliens. Leur réputation augmente par la suite en occident où on les préfère aux tapis persans plus chargés et donc moins sobres.
Apres l’arrivée des ottomans, les motifs deviennent exclusivement géométriques, et, entre le 15ème et 16ème siècle, le tapis devient un des produits majeurs d’exportation vers la chine et l’occident. Les tapis persans se répandirent dans les foyers occidentaux et parvinrent dans les siècles qui suivirent à supplanter la production ottomane grâce à une industrie plus mécanisée.
Les particularités des tapis turcs sont leurs motifs abstraits et géométriques, on distingue aujourd’hui trois types de tapis en Turquie:

– Le Kilim
Le kilim est un tapis tissé à points plats. Originaire d’Anatolie, c’est un tapis en laine non nouée et sans velours. Le tissage de Kilim est une tradition multimillénaire maintenue par les femmes anatoliennes. Le Kilim est un tapis de qualité supérieure qui résiste bien à l’usure et au temps. Il est souvent riche en couleurs et unique par ses motifs et ses dessins. A l’origine tissé par les nomades, les kilims avaient des fonctions utilitaires: tapis de sol, entrées de tentes, selles de chevaux etc.

Un Kilim turc

Un Kilim turc

Les tapis d’Hereke
Les tapis d’Hereke sont des tapis en soie, seulement produits dans la région d’Hereke (une petite ville a 60 km d’Istanbul). Ce sont des tapis prestigieux produits à l’origine pour la crème de l’aristocratie ottomane et les palaces de l’Empire. Certains tapis d’Hereke sont tissés avec des fils d’or et d’argent, ce qui les rend encore plus précieux. Ils sont généralement très larges, et reconnus pour la précision de leurs tissages et de leurs motifs.

Un tapi d'Hereke

Un tapi d’Hereke

– Les tapis de prière
Les tapis de prière turcs possèdent souvent des motifs géométriques et sont le plus souvent ornés de motifs floraux (dont la tulipe qui est l’emblème d’Istanbul). Bien qu’ils soient à l’origine transportables et « designés » pour rappeler l’effet sacré d’une mosquée, ils sont aujourd’hui de tailles variées, mais toujours très influencés dans leurs motifs par la tradition islamique.

Interieur de la Suleymaniye Camii

Interieur de la Suleymaniye Camii

L’achat d’un tapis est quelque chose de très subjectif ; il doit tout d’abord vous plaire esthétiquement et être adapté à votre intérieur. Certains tapis faits à la main peuvent coûter plusieurs milliers d’euros, mais vous pouvez opter pour un tapis sorti d’usine, ceux-ci coûtent moins chers et sont tout de même de très bonne qualité. Il est essentiel de se renseigner auprès du vendeur sur l’origine et la qualité du tapis qui vous plaît et de se fixer un budget avant de commencer les négociations. Il est bon de savoir que l’achat d’un tapis de qualité est un investissement, et que la négociation et l’achat d’un tapis peut parfois vous prendre une après-midi entière… Les vendeurs des boutiques de tapis les plus chers et de très bonne qualité ont une réputation à conserver, ils ne vous joueront sûrement pas de mauvais tours. Il est important de bien se renseigner avant d’acheter.

Exemple de bijoux ottoman

Exemple de bijoux ottoman

– Les bijoux:

L’or et les métaux précieux sont très travaillés dans les ateliers du grand bazar et ses alentours. Les bijoutiers sont la plupart du temps issus de communautés juives, arméniennes ou chrétiennes de syrie, et travaillent les bijoux de génération en génération. Aujourd’hui, au grand bazar, il est facile de trouver toute sorte de bijoux; beaucoup sont en toc dans les vitrines mais ceux certifiés en or ou en argent le sont vraiment. Certaines pièces se vendent très chers et les bijoutiers font leurs publicités en les louant dans les séries télévisées turques (celles-ci leur servent véritablement de vitrines).

Ceramique d’Iznik

Iznik est une petite ville se trouvant à 100 km à l’Est d’Istanbul, elle est connue pour sa céramique.
Aux temps de Fatih Sultan Mehmet, elle produisait la plupart des faïences du Palais et exportait ses produits vers l’occident, surtout en Italie via les vénitiens et les génois qui étaient présents dans l’Empire Ottoman. La ville connut ensuite un déclin jusqu’au 20 ème siècle. Dans les années 1980, certains céramistes turcs ont décidé de raviver ce savoir-faire historique. La céramique d’Iznik est renommée pour la perfection technique de ses pièces et la beauté des motifs.
On a aimé la boutique de Izinik works où les céramiques sont certifiées d’Iznik.

IMG_0998

Il est bon de savoir que la plupart des produits proposés au Grand Bazar peuvent être négociés en général jusqu’à 50% du prix de base, mais essayez de ne pas rentrer dans de grandes négociations si vous ne compter pas acheter par la suite. Vous pouvez retrouver la plupart des produits vendus au Grand Bazar dans d’autres endroits, notamment dans ses alentours et dans les marchés, mais sa visite est très dépaysante et vaut le coup.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s