Idées de journées à Istanbul / La rive asiatique (2 jours) / Visiter

Visiter la rive asiatique d’Istanbul

Istanbul Côté Asie

Istanbul est la seule mégalopole mondiale située à cheval sur deux continents. L’Europe et l’Asie sont séparés par le détroit du Bosphore qui relie la mer de Marmara et la mer Noire. Il existe deux très grands pont suspendus (et un troisième en construction) qui relient la rive européenne et la rive asiatique d’Istanbul, mais aussi des vapurs (ferries en turc) qui font l’aller-retour toute la journée. Voir notre article sur les transports

Su-Ada-Istanbul

Dans l’imaginaire collectif la rive asiatique d’Istanbul est considérée, à tort, comme plus « orientale » que sa consœur européenne. Ce qui est vraiment frappant à Istanbul et qui à notre sens en constitue sa principale beauté c’est la cohabitation entre des populations diverses et variées. En très peu de temps vous passez d’un quartier conservateur comme Uskudar à un quartier moderne comme Moda.

Le Boğaziçi Köprüsü, premier pont sur le Bosphore, vue depuis l’Asie

Les guides touristiques classiques occultent en général complétement cette partie de la ville, aussi nous avons décidé de faire un petit résumé de ce que vous pourrez y trouver.

1 jour: KADIKOY, MODA ET BAGDAD CADDESI

 Kadiköy est le centre névralgique de l’Asie, c’est le Taksim anatolien. Dans l’antiquité Kadikoy s’appellait Chalcedoine et selon la légende elle s’appelait la ville des aveugles car Hérodote aurait dit que les chalcédoniens qui avaient bâtit leur ville 17 ans avant Byzance étaient sans doute aveugles pour avoir choisi l’emplacement de la ville dans une situation si peu stratégique à l’écart du detroit.

La gare d'Haydarpasa située à côté de l'embarcadère de Kadikoy

La gare d’Haydarpasa située à côté de l’embarcadère de Kadikoy

 Bien que très dense il est très agréable de flâner dans les petites ruelles du centre de ce quartier très animé. Vous retrouverez une atmosphère différente de celle de Beyoglu ou de Sulthanahmet. Une des principales « attraction » est le marché de Kadiköy. C’est l’un des plus importants de la ville. C’est une bonne occasion pour découvrir les produits turcs, n’hésitez pas à demander de goûter avant d’acheter !!  Tout les mardis , Hasırcıbaşı Caddesi Kadiköy

 A côté de l’embarcadère de Kadiköy, vous pouvez faire un tour dans un ballon qui s’éleve 200 mètres au-dessus du sol. Vous pourrez avoir un panorama spectaculaire sur toute la rive Européenne. Les tours sont organisés toutes les 15 minutes pour 15 tl par personne (environ 6 euros).

Le ballon de Kadikoy

Le ballon de Kadikoy

 Pour découvrir le quartier vous pouvez également emprunter le tramway historique qui va de Kadiköy jusqu’à Moda.

Le tramway historique

Le tramway historique

 Pour les amateurs de shopping c’est à Bagdat caddesi (l‘avenue de Bagdad) que vous devez vous rendre. Considérée comme les Champs-Élysées stambouliote, cette avenue de 6 kilomètres de long abrite des centres commerciaux, des boutiques de luxe, des cafés et des chaines de restaurants internationales. La jeunesse huppée de la rive asiatique d’Istanbul se donne rendez-vous les weekends pour flâner, boire un verre ou faire les boutiques.

l'Avenue de Bagdat

l’Avenue de Bagdat

 Une très belle promenade à faire pour s’échapper du centre-ville est celle du bord de mer de Caddebostan. Cette promenade longe la mer de Marmara, vous retrouverez même quelques petites plages. Après cette promenade vous pouvez aller boire un verre à divan brasserie dans la marina de Kalamis.

La Divan Brasserie à Kalamis

La Divan Brasserie à Kalamis

Quelques adresses de bars, restaurants :

Kadife sokak, la rue des bars de Kadikoy

Buddha: Musique live alternative, de 22h30 à 3h00 du matin. Kadife sok. No:14, Kadıkoy, TR.

Karga: Plus qu’un bar, un centre culturel, des projections de film ainsi que des expositions d’art ont parfois lieu. Un dj live différent tous les soirs: Kadife Sk No:16, 34710 İstanbul, Türkiye ‎

 – Hera /trip: Un bar célèbre pour son vin chaud mais aussi car c’est le bar du film “Kaybedenler kulubu”, un film sur la première radio libre turque. Kadıköy Barlar Sokağı Kadife Sokak 10/1

 – Arka Oda: Un bar au décor vintage qui accueille 4-5 concerts par semaine. Kadife Sk No:18 D:1

 – Shaft: Un club de Jazz et blues accueillant des artistes locaux. Ouvert depuis 1999
Osmanağa Mh., Osmancık Sk No:13, Kadıköy, Turkey

 – 360 Kadiköy : Comme le bar 360 ouvert sur l’avenue Istiklal en Europe, vous pourrez depuis la terrasse bénéficier d’une vue imprenable sur la ville. Kadıköy, Albay Faik Sözdener Cd No:31

360 East à  Kadikoy

360 East à Kadikoy

 – Ciya Kebab: Un des meilleurs restaurants de cuisine anatolienne à Istanbul, allez-y pour déguster de bons plats authentiques. Attention le restaurant ne sert pas d’alcool. Caferağa Mh.
Güneşli Bahçe Sk No:43,

Le restaurant Ciya

Le restaurant Ciya

– Jumbo Burger: Ouvert depuis 1977, il est véritablement incontournable. Tout est fait maison, le pain, le ketchup, la mayonnaise, les frites et surtout une sauce dont la recette est précieusement gardée ! Voir notre article sur les meilleurs hamburgers d’Istanbul: http://tooistanbul.com/2013/03/04/la-mode-des-burgers-et-des-steakhouses/

– Dinnette café : très bonne petite brasserie offrant des plats internationaux à un prix raisonnable.
Altıntepe Mh., Bağdat Cd No:1, 34724 İstanbul, Türkiye

Palmo d’oro : situé dans une très belle villa, ce restaurant offre de la cuisine internationale à des prix abordables. Vous y trouverez des bons plans comme le buffet/ brunch à volonté de 10h30 à 14h30 ou aussi pendant la semaine, une formule plat dessert et vin (kavaklidere) à volonté pour 45 tl.
Kazım Özalp Sok. No:50, Caddebostan/Istanbul – Asia, Türkiye

Palmo d'Oro

Palmo d’Oro

 – Misina Fenerbahce : Très bon restaurant de poisson situé à Fenerbahce, les mezzés sont délicieux. Une bonne adresse pour les amateurs de poissons et de fruits de mer. Le restaurant est toujours très plein, la meilleure option est soit de venir tôt, soit de réserver.
Fenerbahçe Mh., Dr. Faruk Ayanoğlu Cd No:36, 34726

Misina Fenerbahce

Misina Fenerbahce

2 eme Jour LE BOSPHORE ASIATIQUE

Un Yali sur le Bosphore

Un Yali sur le Bosphore

Le côté asiatique du Bosphore est résidentiel et très vert. Vous pourrez admirer de très belles maisons et des Yali (villa de front de mer) par bateau. En remontant les quartiers du bord du Bosphore vous avez l’impression de passer de villages en villages.

Le quartier d’Uskudar est un peu la limite de la ville urbaine. Usküdar est un des quartiers les plus conservateurs et antiques d’Istanbul, contrairement à des quartiers comme galata, nisantasi, kadiköy ou le Bosphore européen, ici la religion s’affiche. Dans ce quartier il y a plus de 180 mosquées. Les plus grandes et les plus connues sont celle Mihrimah Sultan, construite par le célèbre architecte Sinan, elle a ouvert ses portes en 1548, une autre grande et très belle mosquée est celle de Yeni Valide construite entre 1708 – 1710.

 La mosquée Mihrimah Sultan

La mosquée Mihrimah Sultan

Un monument incontournable de la rive asiatique d’Istanbul est la tour de Léandre (Kiz Kulesi). Elle a été construite sur une petite île sur le Bosphore en 408 avant J-C  par le général athénien Alicibiade afin de contrôler les mouvements des navires ennemi. Elle a ensuite été ensuite modifiée et rénovée par les Byzantins et les Ottomans aux cours des siècles. Après avoir été un phare pendant des siècles elle est aujourd’hui un des monuments les plus symboliques de la ville, c’est aussi maintenant un restaurant accessible par bateau.

La tour de Léandre (Kiz Kulesi) en turc.

La tour de Léandre (Kiz Kulesi) en turc.

Plus au Nord vous trouverez le quartier de Kuzguncuk. C’est un petit quartier de maisons en bois situé dans une vallée entourée de forêts. Kuzguncuk vous transporte dans un univers où le temps semble s’être arrêté. C’était initialement le quartier des juifs s’étant enfuie d’Europe pendant l’inquisition, il est  ensuite devenu celui de la communauté arménienne et grecque. Aujourd’hui la plupart de ses habitants sont des turcs issus de l’exode rural. Vous retrouverez des monuments témoignant de ce passé communautaire, c’est un des rares endroits du monde dans lequel vous pourrez trouver des mosquées à côté d’églises et de synagogues. Les plus connus sont les synagogues de Bet Yaalov (construites en 1878) et la synagogue Bet Nissim (1840), les églises de Surp Krikor Lusavoric (Saint Grégoire l’illuminé), d’Avios Yorgios, d’Avios Penteleimon.

Les maisons en bois de Kuzguncuk

Les maisons en bois de Kuzguncuk

Palace de Beylerbeyi

Screen shot 2013-06-26 at 8.21.04 PMPlus petit que le dolmabahce, ancienne residence des sultants dans un style neo baroque francais du 19eme. Il est possible de le visiter de 9h30 à 17h tout les jours sauf le lundi et le jeudi. Prix d’entrée: 10tl

Toujours en continuant vers le nord vous pourrez admier l’Anadolu Hisari. C’est le monument  “turc” le plus ancien d’Istanbul. Il a été construit entre 1393 et 1394 par le sultan Ottoman Bayezid dans le cadre des préparatifs pour le deuxième siège ottoman de Constantinople, qui a eu lieu en 1395. Anadoluhisarı, est situé au point le plus étroit du Bosphore.

La forteresse d'Anadolu Hisari

La forteresse d’Anadolu Hisari

 Quelques adresses :

 Ismet baba : Ce restaurant ouvert en 1951 est au bord du Bosphore tout est absolument délicieux et le prix est raisonnable. C’est un endroit traditionnel, la décoration est très simple. Voir: les meilleurs restaurants de poisson à Istanbul

Kosinitza : Petit restaurant de six tables servant des plats de fruits de mer préparé à l’italienne ou à l’espagnol. C’est un restaurant très charmant et assez bon. İcadiye Caddesi Bereketli Sokak No:2/A

Screen shot 2013-06-26 at 8.29.55 PM

Kosinitza

Kanat Lokantasi: Bon petit restaurant offrant des plats maisons à petits prix. Parfait pour goûter des bons plats turcs : Tembel Hacı Mehmet Mh., Selman-ı Pak Cd No:25, Üsküdar, Türkiye

Kanaat lokantasi

Kanaat lokantasi

8 thoughts on “Visiter la rive asiatique d’Istanbul

  1. Le site et les informations sont très bien ! Enfin des articles plus originaux que les guides habituels.
    Je voudrai visiter cette partie asiatique incluant Kadikoy et son marché, et Uskudar la journée du mardi 5 nov. Je recherche un véhicule avec chauffeur/guide pour le tour en voiture, rémunéré bien sûr. Je ne souhaite pas en effet utiliser les transports en commun, changer, marcher longtemps, etc… Avec qui pourriez-vous me mettre en relation ?
    Par ailleurs, pour le transfert aéroport-hôtel, j’imagine qu’il faut payer en CB à la réservation. Comment pourrais-je être assurée quant à la non utilisation frauduleuse ? Les paiement en CB sur les sites en Turquie ne fonctionnent pas avec Paylib par exemple.
    Merci de vos réponses.

  2. Bonjour, je suis actuellement sur Istanbul et je souhaiterais si le marche de KAdikoy a lieu également le vendredi comme ce qui est annoncé dans certains sites.
    Merci et bravo pour ce beau site.

      • Merci pour cette précieuse information. J y ai passé une partie de l après-midi et je n ai pas été déçue. On y fait de très bonnes affaires. On peut également manger de très bons gozlemes.

  3. Finalement, j’ai laissé tomber Uskudar pour le moment. Je vais essayer de réaliser votre itinéraire. Je voulais juste soutenir à vos lecteurs le fait que la partie Fener et Balat est juste énorme.
    Fener est la plus belle surprise de mon voyage.

  4. Tout d’abord, merci pour cet article. Vous faites du bon boulot. Je suis actuellement à Istanbul, j’ai déjà visité Kadikoy et je souhaite savoir si Uksudar vaut vraiment le coup et si Kuzguncuk est facilement joignable en transport. Je cherche des endroits moins touristiques après une journée aux Princesse Island.
    Que pensez vous de Eyup?

    • Bonjour,
      Merci pour vos compliments sur notre blog.
      Uskudar est intéressant à visiter car c’est l’un des quartiers les plus conservateurs de la ville. C’est une ambiance assez spéciale qui n’a absolument rien à voir avec Kadikoy.

      Pour vous rendre à Kuzguncuk c’est très facile, il suffit de prendre le bus à Uskudar en direction de Beykoz (2-3 arrêts) ou de marcher 15 minutes en remontant sur le Bosphore.

      Concernant Eyup est un des quartiers le plus conservateur de Turquie car la mosquée d’Eyup est un lieu saint pour les musulmans Elle doit son nom à l’un des compagnons de Mahomet, Abu Ayyub al-Ansari qui est mort dans la première tentative musulmane de prendre Constantinople. Appelé par les Turcs la mosquée Eyüp Sultan, tous les sultans s’y sont rendus pour accomplir le rituel de la prise de l’épée d’Osman, le fondateur de l’Empire Ottoman. Il peut être intéressant de s’y rendre pour la prière du vendredi.

      Après une journée aux îles aux princes, ce n’est peut-être pas une très bonne idée d’aller se promener dans ces quartiers car il n’y a pas grand-chose à faire en soirée.

      Une autre option complétement différentes pour sortir des circuits touristiques est de se rendre dans les quartiers du Bosphore en remontant Kurucesme, ou depuis Istinye jusqu’à Tarabya. Ici l’atmosphère, l’ambiance n’a absolument rien à voir avec des quartiers comme Eyup, ou Uskudar. C’est encore une autre facette de cette fabuleuse ville qu’est Istanbul. Vous trouverez de nombreux restaurants de poissons avec une vue imprenable sur le Bosphore.

      N’hésitez pas à nous poser toutes autres questions, c’est avec grand plaisir que nous vous répondrons.

      Antoien & Can

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s